PLAISANCE IMMOBILIERE : Les grands défis de l’immobilier de demain - Actualités - PLAISANCE IMMOBILIERE immobilier la rochelle , immobilier dompierre sur mer , immobilier la jarne , immobilier courcon , immobilier angoulins , immobilier chatelaillon plage immobilier La Rochelle - Appartement, Demeure de Prestige, Maison, Terrain, Villa, - La Rochelle -

Les grands défis de l’immobilier de demain

Partager sur :

L’immobilier de demain sera-t-il en mesure d’appréhender l’évolution des modes de vie et de consommation ? Quelles sont les innovations que les agences immobilières devront retenir pour diversifier leur offre ? Pleins phares sur quelques points essentiels de l’évolution du marché immobilier dans les années à venir.

 

Le logement s’adapte à ses occupants

 

Face à l’évolution rapide des modes de vie, le logement de demain sera modulable. Désormais, c’est le logement qui s’adapte à ses occupants, et non l’inverse comme c’était le cas avant. Un mariage, une naissance, une rupture, et c’est l’agencement tout entier qui doit être en mesure de s’adapter rapidement aux nouveaux besoins.

Les coûts de construction devenant de plus en plus élevés et les terrains constructibles se faisant plus rares, un bâtiment se doit d’être versatile afin de prolonger sa durée de vie. Cette versatilité devra désormais être prise en compte par les constructeurs et les promoteurs dès la phase de conception.

 

Démocratisation de la domotique

 

Grâce à la démocratisation de la domotique, l’immobilier représente une part de marché importante pour les fabricants d’objets connectés. Loin d’être une contrainte pour les agences immobilières, la domotique est perçue comme un atout de différenciation, permettant de diversifier leur offre auprès d’une clientèle de plus en plus exigeante. La domotique apporte notamment de meilleures solutions face aux enjeux de sécurité et de consommation énergétique.

 

Améliorer la consommation énergétique

 

Sur la problématique de la consommation d’énergie notamment, le prochain défi des promoteurs sera de généraliser l’accès aux bâtiments à énergie positive pour le grand public. Ces nouveaux logements devront contenir un environnement qui encourage ses occupants à adopter de nouvelles habitudes de consommation d’énergie, grâce notamment aux solutions de monitoring. En outre, pour concilier les enjeux d’urbanisation et de production alimentaire, l’intégration d’espaces destinés à l’agriculture urbaine pourrait devenir une préoccupation majeure des promoteurs dans les années à venir.

 

Apparition de nouveaux besoins

 

Une nouvelle génération d’acheteurs et de locataires, les Millennials, arrive progressivement sur le marché, en amenant avec elle des besoins radicalement différents en termes d’aménagements. Ces nouvelles demandes concernent par exemple l’agrandissement de certains espaces jadis relégués au second plan, comme la cuisine ou le dressing. Les nouvelles habitations devront également être en mesure de proposer des solutions innovantes pour des demandes particulières, comme des espaces réservés aux animaux de compagnie.